En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.

Gouvernement : Mounir Mahjoubi prend le train du numérique en marche


Posté le 02 juin 2017

Dans le nouveau gouvernement, Mounir Mahjoubi, superviseur de la
campagne numérique d’Emmanuel Macron pour la présidentielle et
ex-président du CNNum, prend les fonctions de secrétaire d’Etat chargé
du numérique.

Janvier 2017 : Mounir Mahjoubi quittait la présidence du Conseil national du numérique pour rejoindre le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron et superviser la campagne numérique du candidat devenu Président de la République.

Mai 2017 : âgé de 33 ans, il est nommé au poste de secrétaire d’Etat chargé du numérique rattaché auprès du Premier ministre Edouard Philippe. Des rumeurs pressentaient Axelle Tessandier, évangéliste d’En Marche et start-uppeuse, à cette fonction.

Auparavant, dans le cadre des élections législatives, Mounir Mahjoubi a été investi par le mouvement La République En Marche ! dans la 16ème circonscription de Paris.

Mercredi 17 mai à 15 heures, la formation du nouveau gouvernement a été annoncée officiellement par l’Elysée.

Sans réelle surprise, Mounir Mahjoubi en fait partie pour prendre en main la stratégie nationale du numérique.

Un dossier qu’il connaît bien au regard des travaux réalisés au sein du CNNum sous sa présidence : éducation, inclusion, transformation des TPE-PME mais aussi des sujets plus sensibles de sécurité IT comme le chiffrement des communications électroniques ou le fichier TES.

Avec son équipe de campagne numérique d’En Marche, il avait également affronté les fake news portant sur Emmanuel Macron et les assauts informatiques. A un niveau de déstabilisation d’un processus électoral jamais atteint en France.

Désormais en charge de donner un nouveau souffle à l’écosystème numérique en France, va-t-il poursuivre ces préconisations issues du CNNum ? Ou s’en affranchir au contraire pour repartir sur une nouvelle dynamique ?La deuxième option paraît peu probable.

Cette nomination apparaît comme une bonne nouvelle pour la French Tech que Mounir Mahjoubi connaît bien pour avoir co-fondé La Ruche qui Dit Oui (plateforme de mise en relation entre producteurs locaux et consommateurs).

Dans la période 2014-2016, il a également occupé les fonctions de directeur adjoint de l’agence de publicité BETC Digital (filiale du groupe Havas).  

(Crédit photo : CNNum)


Les commentaires

No comment picto Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !


Poster votre commentaire

Vous devez être inscrit et connecté pour commenter les articles

M'inscrire Me connecter