Recrutements et crise sanitaire : Fed IT fait le bilan de l'année 2021 [Communiqué de presse]


Posté le 14 janvier 2022

Comment les entreprises ont recruté en 2021 dans un contexte de crise sanitaire encore prégnant ? Quels secteurs résistent le mieux ? Quels secteurs restent impactés ? Comment se porte le secteur de l'IT ? 

Le Groupe Fed fait le bilan de 2021, une année encore contrariée et livre ses perspectives pour 2022, secteur par secteur d’activité. Avec ses 12 cabinets de recrutement - Fed Finance, Fed Human, Fed Légal, Fed Supply, Fed Africa, Fed Office, Fed Business, Fed Construction, Fed Ingénierie, Fed Santé, Fed IT, Fed Immobilier ; son cabinet de management de transition (Ressources Transition) et sa société de RPO - Recruitment Process Outsourcing (Fed Inside) - le Groupe Fed est le premier groupe français indépendant en recrutement temporaire et permanent spécialisé, présent dans 18 bureaux, dont 4 à l’étranger.

Métiers de l'informatique et de la transformation numérique

Etat des lieux fin 2021 et perspectives 2022 : 

  • La période a obligé les structures qui considéraient l’IT comme un centre de coûts à reconsidérer leur point de vue dans la mesure où il a fallu digitaliser rapidement de nombreux process. 
  • Les sociétés qui avaient une infrastructure solide et agile se sont adaptées sans aucun problème. A contrario, certaines PME qui avaient négligé l’IT ont rencontré de grosses difficultés et ont été fortement impactées. 
  • Beaucoup de nos clients souhaitent à présent ré-internaliser l’expertise IT (et progressivement se détacher de leurs prestataires) et recruter des profils pointus. Les perspectives de recrutement pour 2022 sont donc excellentes. 

Focus métiers et secteurs : 

  • Tous les profils IT restent très courtisés. Mais les métiers qui le sont le plus restent les développeurs (tous langages confondus).
  • Nos clients sont aussi en recherche de profils en cybersécurité qui devient un enjeu capital. Enfin, tous les métiers liés à la transformation digitale sont en extrême tension.

En synthèse, les grandes tendances du marché 

  • La reprise des recrutements est très marquée dans toutes les familles de métiers. On ne note plus d’exception, tous les types de postes sont en tension ! Et les perspectives de marché pour 2022 sont excellentes.
  • Les attentes des candidats ont évolué avec la crise : ils se montrent plus exigeants en termes de salaire, de localisation et de conditions de travail en général; les postes nécessitant de nombreux déplacements sont compliqués à pourvoir. Ils ne sont considérés que si la possibilité de télétravailler est importante. Globalement, travailler à distance est devenu une norme et un des critères d’exigence des candidats. 
  • Les entreprises doivent s’adapter : les bons candidats ont généralement plusieurs offres en même temps. Pour attirer les talents, il est nécessaire que les recruteurs soient très réactifs. Le Groupe Fed les sensibilise à une plus grande réactivité dans le process et le closing des recrutements. 
  • Le marché étant très concurrentiel, et les candidats de plus en plus exigeants, les entreprises doivent développer la marque employeur pour attirer les talents.
  • Les processus de recrutements doivent être repensés. Les recrutements sont désormais finalisés sur la base d’entretiens en visioconférences. Le présentiel dans le processus de recrutement se limite à quelques cas précis : visite de site, présentation d’équipe, ou pour confirmer les bonnes impressions de la visioconférence. 
  • Les entreprises accordent une plus grande importance aux Soft Skills dans les processus de recrutement.